Coronavirus, actualité et conduite à tenir

Les sites du Gouvernement, du Ministère des solidarités et de la santé ainsi que celui de Santé publique France vous tiennent informés et mettent à jour régulièrement les informations pour vous permettre de suivre l'évolution de la situation et délivrer les informations pratiques à destination des professionnels de santé et de la population.

Le site du gouvernement

Le suivi épidémiologique en France

Actualité et conduite à tenir en région Pays e la Loire

Actualité pour les entreprises et salariés

Pour les agents de la Fonction publique, consultez la fiche "mesures"

Il est à noter que le centre 15 doit être réservé à toute question d’ordre médical. Le 0 800 130 000 est quant à lui disponible 24/7 pour tout autre conseil ou question lié au Coronavirus

 

 

Des informations utiles pour vous permettre de répondre aux questions que pvous pouvez vous poser

Face au caractère évolutif de la situation, nous vous recommandons de consulter régulièrement les sources d’information officielles citées plus haut.


Quels symptômes ?
Les symptômes principaux sont la fièvre ou la sensation de fièvre et des signes de difficultés respiratoires de type toux ou essoufflement.

Existe-t-il un vaccin ?
Il n’existe pas de vaccin contre le Coronavirus COVID-19 pour le moment. Plusieurs traitements sont en cours d’évaluation en France, en lien avec l’OMS pour être utilisés contre le Coronavirus COVID-19. Dans l’attente, le traitement est symptomatique.

Certaines personnes sont-elles plus à risque?
Comme pour beaucoup de maladies infectieuses, les personnes souffrant de maladies chroniques (hypertension, diabète), les personnes âgées ou fragiles présentent un risque plus élevé.                                                                 

La période d’incubation ?
Elle peut aller jusque 14 jours.

.Comment / à partir de quelle distance une personne peut-elle contaminer les autres ?
On considère qu’un contact rapproché avec une personne malade est nécessaire pour transmettre la maladie : même lieu de vie, contact direct à moins d’un mètre lors d’une toux, d’un éternuement ou une discussion.

Peut-on attraper la maladie par l’eau ?
A ce jour, il n’a pas été rapporté de contamination par l’eau.

Est-ce que le coronavirus COVID-19 survit sur les surfaces ?
Au vu des données disponibles, les coronavirus ne peuvent survivre que quelques heures sur des surfaces inertes sèches. Les mesures d’hygiène standard (lavage des mains, nettoyage de surfaces) sont efficaces.

Faut-il porter un masque ?
Le masque n’est pas la bonne réponse pour le grand public car il ne peut être porté en permanence et surtout n’est pas indiqué sans contact rapproché et prolongé avec un malade. Le masque est donc réservé aux malades, aux contacts avérés haut risque, aux professionnels du secours à personnes, du transport sanitaire, des professions de santé, en ville comme à l’hôpital. Le Gouvernement déstocke les masques chirurgicaux du stock stratégique et continuera à le faire autant que nécessaire au fur et à mesure des besoins des territoires pour ces catégories.

A savoir si un cas de coronavirus est confirmé dans votre commune

Si un cas est confirmé, le patient est isolé, hospitalisé, sauf si par dérogation il est autorisé à demeurer à son domicile et bénéficie de soins et de traitements adaptés à sa situation.
 
C’est l’Agence régionale de santé Pays de la Loire et Santé publique France qui sont chargées d’identifier les éventuelles personnes ayant pu être en contact avec les malades. Ces enquêtes ont débuté dès la confirmation du premier cas.

Les équipes de l’ARS et de Santé publique France procèdent dans un premier temps à l’interrogation du patient et/ou de son entourage pour établir la liste de toutes les personnes avec lesquelles le malade a pu être en contact rapproché (familles, collègues, amis…). C’est un travail très minutieux pour retracer les déplacements et les activités du malade.

Un entretien est mené avec chaque personne identifiée afin de déterminer si ces personnes présentent d’éventuels symptômes :

  • Quelle a été la nature des contacts avec le malade : contact direct ou indirect ?, la durée, la proximité, y-a-t-il eu contact physique ? le malade a-t-il toussé ? etc
  • Si d’autres personnes étaient présentes au moment du contact avec le patient et ont pu elles-mêmes être en contact, afin d’élargir les recherches.

 

En fonction des résultats de l’enquête, une conduite à tenir est précisée à chaque personne.

A retenir :

Pour les personnes qui n’ont pas été en contact rapproché mais qui habitent le même quartier, fréquentent les mêmes endroits…
 

Si la personne n’a pas partagé le même lieu de vie (par exemple famille, même chambre…) et si elle n’a pas été en face à face avec le malade, à moins d’1 mètre du malade au moment d’une toux… elle a très peu de risques d’avoir été exposée au coronavirus. La personne peut donc continuer à mener normalement ses activités habituelles.

Pour les personnes qui ont été en contact avec une personne de l’entourage d’un malade
 

Les recommandations sanitaires ne prévoient pas de mesures particulières. La personne peut continuer à mener normalement ses activités habituelles. En cas d’apparition de symptômes (fièvre, toux, essoufflement), elle doit appeler le 15, éviter tout contact avec son entourage, ne pas se rendre chez son médecin traitant ou aux urgences, pour éviter toute potentielle contamination.

 

Pour les personnes qui présentent des symptômes

  • Si la personne est de retour d’une zone à risque ou a été en contact rapproché avec un cas confirmé, elle doit appeler le 15, éviter tout contact avec son entourage, ne pas se rendre chez son médecin traitant ou aux urgences, pour éviter toute potentielle contamination.
  • Si elle ne répond pas à ces critères, elle doit contacter son médecin traitant.

 

Quelles consignes pour les personnes qui partent en voyage ?

Dans un contexte évolutif, les conseils aux voyageurs sont réévalués régulièrement, en fonction de l’évolution de la situation épidémiologique internationale et des recommandations de l’OMS. Ils sont disponibles sur le site du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/